- BUGARACH CA ARRACHE !!! 08-06-14 * * *

Publié par Flyers Man

Difficulté : * * *

Durée : 5h00

Distance : 10.5 km en boucle

dénivelé positif : 650 m

Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).
Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).

Ah le Bugarach un très bon souvenir de cette journee . Point culminant du massif des Corbières (1 230 m), ce belvédère insolite s’impose par son élégance et offre de multiples aspects : vue panoramique, escarpements rocheux, paysages variés, flore diversifiée, singularité géologique et climatique, tout y est ! Depart du lieu dit les Pastressis direction col de Pechines et la cheminement en crête. Passages un peu aériens entre le col de Péchines et le sommet du Bugarach. Il faut par endroit s'aider des mains (cotation II).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :